A French story

Hier kun je praten over je honda.
Plaats reactie
Dominique
4T-MSB beginner
Berichten: 7
Lid geworden op: 19 okt 2018 11:24
Bezit: C320S

A French story

Bericht door Dominique » 29 okt 2018 16:55

Hello from France

Sorry but you know, I am sixty six years old and not fluent in English ( I learnt it only during two years, it was now more than fifty years ago...)

Honda and me is also a long time ago story, from my last school years ( I was at work when I was aged fifteen) I falled again in a kind of nostalgia love for my beloved Honda CF50 (french name of your C320S) The reason is because I joined a french forum to speak about it and tell its story because I presumed it maybe interesting for other Honda lovers.

As I wrote, I am not able to do the same in English, nore in Dutch.
(My wife is Dutch ....marr ik niet spreek Holland ! ) I know lot of Dutch people speak English and some also French .So If you agree, I put my "opening" first post in French. Those where interested can easilly use Google translator to help them....
I hope some of you will appreciate this story

Je suis arrivé sur le forum (www.cb500four.com/fofo_cb500four/index.php ) en recherchant par curiosité ce que l'on pouvait bien raconter sur le net à propos du CF50 dont j'ai possédé un exemplaire entre 1967 et 1969. Je me suis inscrit simplement pour faire avancer la question en apportant mon témoignage.

A l'époque j'étais encore étudiant et roulait en Vélosolex; Notre rêve commun avec mes copains était le C110, (vélomoteur que l'on ne pouvait conduire qu'à partir de 16 ans avec une licence et que deux ou trois autres étudiants plus âgés avaient la chance de posséder.)
Le premier SS50 et le SS90 sont arrivés un peu plus tard. Le C320 avait pour principal attrait avec son look très semblable de faire partie de la famille Honda et d'être un cyclomoteur pouvant être conduit à partir de 14 ans, permettant ainsi de patienter avant de passer au vélomoteur.

Ayant économisé depuis longtemps et n'ayant plus la patience d'attendre encore un an, j'ai décidé de me l'offrir pour mes 15 ans.
Le modèle C320 était visible dans les concessions Honda mais j'avais remarqué chez un marchand de moto assez connu de la rue Dailly à Saint-Cloud un autre modèle, le nouveau CF50 !

Ce qui sautait aux yeux immédiatement c'était le guidon relevé au lieu d'être à plat ce qui donnait un air un peu plus "moto" que "tasse à café" comme les Paloma, Flandria et autres cyclo-sport de l'époque.
Il me semble que d'autres détails rendaient le CF50 visuellement plus attractif mais je ne m'en souviens plus... (peut être les cales-genoux sur le réservoir au lieu des flancs chromés nus ?) le fait qu'il soit arrivé après le C320 en faisait le "nouveau modèle" et je voulais absolument celui là. L'ensemble cylindre-culasse était en fonte peinte en noir.
Si je me souviens bien je l'avais payé 1500 Fr ce qui était une belle somme; trois mois du premier salaire que j'ai commencé à toucher à la rentrée de septembre (le plus bas de l'échelle, le SMIC n'existait pas encore à l'époque, mai 68 n'étant pas encore survenu...) car j'avais préféré travailler dans n'importe quoi plutôt que de poursuivre des études qui me conduisaient dans une impasse.

Je l'ai donc conservé durant deux ans durant lesquels, même si je l'entretenait régulièrement, vidange tous les 500 km avec de l'huile mono-grade dont il fallait varier le grade en fonction de la température,
je lui ai mené la vie dure. En retour il m'a souvent conduit "au tapis". Le bridage limitant la vitesse à 50 Km/h était un peu basique; la vitesse de rotation du volant d'allumage augmentant la force centrifuge diminuait l'avance à l'allumage ce qui empêchait le moteur de prendre des tours ou quelque chose comme ça. Le "débridage" était une opération très simple que le concessionnaire de Chatou / Le Vésinet faisait en 5 minutes en prenant bien soin qu'on ne voit pas ce qu'il faisait exactement... prenant 50 Frs au passage !
Le moteur pouvait alors monter plus haut, seulement limité par sa carburation réduite et de toute manière par le rapport de transmission final. Avec ma cinquantaine de kilogrammes j'arrivais même à affoler la distribution, au point qu'un jour j'ai grillé une soupape d'échappement. A une autre occasion j'ai aussi grillé une bougie un peu chaude en moins de 100 km effectués d'une traite.
Un copain s'étant acheté le CB50 (successeur au réservoir peint gris argent et à l'échappement relevé façon C110) avait en partie résolu le problème en montant un carburateur Bing de moteur deux-temps et un pneu arrière de plus grand diamètre.
Le gros problème de ce moteur était les deux petits joints toriques faisant l'étanchéité entre le cylindre et la culasse ( assurant l'étanchéité des passages des tiges de culbuteurs) qui cuisaient très rapidement et provoquaient des fuites d'huile.
Un peu lassé de cette réparation j'avais résolu un beau jour de garnir leur périphérie avec de la pate "Hermetite". Au moment de refaire le calage du jeu aux culbuteurs j'ai eu la surprise de voir qu'en tournant le volant à la main rien ne se passait... c'est alors que j'ai aperçu les deux tiges de culbuteurs qui soigneusement nettoyées étaient restées sur leur chiffon en attendant d'être remise en place.
Il s'en est suivi un re-démontage à grande vitesse avant que la pate d'étanchéité n'ait commencé à prendre. Je me souviens aussi des bouchons caches-culbuteurs qui cassaient assez facilement.

Du côté de la partie cycle, l'amortissement avec une vraie fourche hydraulique, et donc le confort, n'avaient rien à voir avec les Mobylette et autres Peugeot. Sans parler de la finition exemplaire et du soin apporté aux détails dont seuls les japonais étaient capables

J'ai tout de même pu en deux occasion expérimenter les qualités de vol de la machine; une première fois après qu'un enfant ai lancé un ballon depuis une aire de jeu, lequel est venu se placer devant la roue arrière. La rue étant en virage, j'ai littéralement décollé du sol, sans trop de dommage pour moi-même, mais la retombée au sol avait plié roue et fourche avant.
Après un remplacement presque complet de l'avant, la nouvelle fourche m'a semblée moins efficace et le nouveau phare n'éclairait plus rien !
A une autre occasion, pendant des vacances sur la côte d'Azur, descendant de nuit et à deux une route bien pentue et toute en virage, j'ai bien perçu à nouveau les limites de la partie cadre de l'engin, cadre et pneumatiques qui avaient tendance à se tortiller surtout lorsque j'avais un passager (ce qui était interdit à l'époque) De fait dans un énième virage, je n'ai pas pu redresser et nous avons fait un tout droit. Bilan : nez cassé, plein de végétaux divers plantés dans la bouche et cheville foulée pour moi, et heureusement seulement des égratignures pour mon passager qui avait malgré tout été assommé sur le coup. Enthousiasmé par cette "expérience" il nous avait fait savoir dans l'année qui a suivie qu'il avait passé son permis et s'était acheté la première Kawasaki 3 cylindres deux temps !
Pour revenir à l'accident, en me relevant j'ai eu la surprise de voir que la machine avait disparue... introuvable ! Ce n'est que le lendemain que nous l'avons retrouvée en contrebas de la route, accrochée dans un petit arbre.
Elle n'avait absolument pas souffert mais décrocher ses 70/80 Kg (?) de l'arbre ne fut pas une mince affaire.

De retour à la maison je m'étais un peu calmé et j'ai revendu ce CF50 durant l'année de mes 17 ans ....pour financer le passage de mon permis voiture.
Durant les derniers mois il m'avait semblé que le moteur donnait à peine moins de puissance mais manquait un peu de résistance de compression lors du démarrage.
C'est le père de l'acheteur qui m'en a donné l'explication quelques semaine après; l'ayant porté en révision, ce manque de compression avait intrigué le réparateur qui en ouvrant le moteur a découvert que le piston était fendu. Quand je vous disais que je ne ménageait pas la bête...

A présent retraité je ne détesterais pas retrouver un de ces engins s'il s'en fabriquait encore, ou peut être si je craquais pour un Dax ou un Monkey.....malheureusement made in China faute de mieux.

Profitez bien de vos machine car une chose est certaine : ils vous feront des souvenirs ... ce récit en est la preuve !

Afbeelding

Afbeelding

Afbeelding

Afbeelding

Afbeelding


Pour compléter cette histoire si ça vous intéresse : les photos en noir & blanc ont été prises dans le bois de Saint Cucufa sur les hauts de Rueil-Malmaison,
là même où dans les années 50 /60 se déroulait un fameux Trial international. Malgré sa faible puissance le petit monocylindre 4 T du CF50 avait un peu de couple à bas régime, suffisamment pour s'amuser un peu en adresse et équilibre sur les zones sinueuses,
mais pas suffisamment pour s'élancer en force sans élan sur les longues pentes. Cet endroit était une sorte de point de rendez vous avant que cette pratique ne soit interdite.

Les balades et sorties en 50cc nous en faisions aussi déjà à quelques uns, et à cette époque où la pratique de la moto était presque à l'agonie, il n'était pas rare, par exemple en parcourant la vallée de Chevreuse en plein hiver, de nous faire saluer fraternellement par des "vrais" motards roulant en BMW, Norton, Triumph; je ne vous dit pas alors notre fierté qu'ils nous considèrent comme des vrais amoureux du deux roues...

Il y a déjà pas mal d'années, j'avais vu sur le salon Rétromobile un artisan restaurateur qui présentait un C110 entièrement refait,
"comme neuf" mais il était parti d'une base absolument complète, défraichie mais non abimée, me disant que la restauration
pouvait se compliquer avec la recherche de pièces manquantes. Je ne me souviens plus du prix qu'il m'avait annoncé pour
cet exemplaire... élevé bien sûr mais pas démentiel non plus.

Entreprendre une restauration de ce genre serait à ma portée car j'ai déjà restaurée entièrement une Austin Mini 850 de 1966
démontant absolument tout jusqu'à la dernière pièce et refaisant tôlerie, et tous les éléments mécaniques, ne "sous traitant"que la peinture extérieure. Sept ans de travail au total avec bien sûr quelques pauses pour décompresser du ras-le-bol qui survient toujours à intervalles réguliers dans ce genre d'aventure.
Cette restauration était un moyen de mettre un pied dans le domaine de la restauration sans prendre trop de risques, et dans le monde de la voiture ancienne avec des moyens financiers limités. Sur sept ans de travail, c'est aussi étaler les dépenses sur la même période.
Ce qui est injuste c'est de penser qu'à peu de choses près, j'y aurais passé autant de temps et dépenser presque autant d'argent
que si j'avais restauré une Triumph TR3 ou la MGA de mes rêves. C'était mon ambition de passer ensuite à la restauration
de cette voiture, mais connaissant ma manie du fignolage, y consacrer à nouveau sept ans et ensuite rouler avec la peur au ventre de se la faire bigner et l'oreille inquiète du moindre bruit comme j'étais justement en train de l'expérimenter avec mon Austin ? Finalement j'ai renoncé à ce projet.

Bien sûr si je tombais par hasard sur une "base" complète juste à rafraîchir ou un spécimen "prêt à rouler" je prendrais ça comme un signe du destin, mais de là à me mettre en quête de l'objet en mauvais état et m'assujettir à un projet de restauration il y a un grand pas. D'ailleurs comme tous les retraités, c'est bien connu, "je n'ai plus une minute à moi" et côté sorties, groupes et tout ça, vu qu'à présent je vit sur l'ile d'Oléron où il n'y a pas une forte activité de cette catégorie de machine, c'est le moins que l'on puisse dire, ce serait un peu "une bande de vieux jeunes à moi tout seul"

_______________________________________________________

Quelques temps après avoir écrit ce texte de présentation j'ai attrapé la "maladie" de la nostalgie et j'ai commencé à rechercher un CF50 mais il ne s'est pas beaucoup vendu et ils sont très rares. J'ai eu l'idée de rechercher un C320S sur les sites hollandais et j'en ai trouvé un en bon état, déjà restauré en partie. Je l'ai acheté et fait venir jusque chez moi par transporteur. Je l'ai fait enregistrer en plaque française et après un certain temps pendant lequel je n'ai pas pu m'en occuper j'ai commencé à travailler dessus pour finir tous les détails de présentation. C'est quand même beaucoup de travail.

J'ai commencé à raconter ça sur un forum français en donnant quelques astuces que je trouve tout en travaillant.

http://www.cb500four.com/fofo_cb500four ... =34&t=2262

Gebruikersavatar
Daan1508
4T-MSB regular
Berichten: 451
Lid geworden op: 04 feb 2015 13:51
Bezit: 1971 C50
1974 CB125k5 (twin!)
2011 Skymax 50
2001 Astrea met Lifan 125
Locatie: Utrecht

Re: A French story

Bericht door Daan1508 » 30 okt 2018 22:47

Bonsoir Dominique,

Malheureusement, c'est plus difficile de parler francais que de parler allemand pour moi (et je pense, pour la majorité des personnes hollandais).
Despite that, I've been following along just find and hope you'll be able to read answers in English!

I enjoyed reading your story on the CF50. It has always amazed me that the models have different names in different countries. If I remember correctly, we call your friends' CB50 TT50.
Good to hear you've found a C320S that suits your needs. I hope you'll be keeping us up to date on the restoration!

Daan

Dominique
4T-MSB beginner
Berichten: 7
Lid geworden op: 19 okt 2018 11:24
Bezit: C320S

Re: A French story

Bericht door Dominique » 31 okt 2018 00:09

Hello Daan
Enjoyed too you appreciate my "story" On the French market the CF50 (=C320S) had a short life : two years, maybe a litlle bit less and just after successor was the CB50 (= same motor but with the oil refilling hole on the right in lower position, in red or black with metal grey painted fuel tank, and exaust in high position like the C110) nothing common with the other CB50 with more conventional motor vertical cylinder.
Honda's name is a source of confusion, for exemple more recently "CF50" is the reference for the Chally . It make lot of "noise" and false result when I search about my own CF50 on the web...
Restoration is near to be complete, this evening the freshly paint fuel tank and rear mudguard are back home :o)
I am searching the exaust cover and a "Honda 50" plate (chrom and red paint) to replace the " 50 cc" plate very similar but unknow origin for me...
I launched "a botlle in the sea" on "2ememain.be" in the hope to find it.
https://www.2ememain.be/moto/pi%C3%A8ce ... 89870.html
Of course as soon it will be complet I will send photos ;o)

Gebruikersavatar
MrSinga
4T-MSB addict
Berichten: 766
Lid geworden op: 28 jan 2007 22:19
Bezit: Vaillante;
MotoZ50J1;
CD50 Benly
MSX125
ST70
Z50A K3
Locatie: Santa-Cruz, Belgium

Re: A French story

Bericht door MrSinga » 31 okt 2018 06:49

Dominique, vous cherchez un forum Belge. On doit étudier la Francais depuis nous sommes 10 ans (la Belgique est unique. On parle en Nord le Néerlandais, en sud la fracais et un petit piece parle l’Allemand)

Dominique
4T-MSB beginner
Berichten: 7
Lid geworden op: 19 okt 2018 11:24
Bezit: C320S

Re: A French story

Bericht door Dominique » 31 okt 2018 10:19

Oui je sais que les belges sont tous forcément un peu bilingues... même si les néerlandophones purs et durs font souvent semblant de ne pas comprendre le français. Les hollandais sont plus "neutres" et je sais aussi que beaucoup parlent aussi un peu français et un peu allemand car c'est un petit pays très ouvert sur les autres. Plus un pays est grand et moins on parle une autre langue que la sienne.

C'est en Hollande et en Belgique qu'il y a le plus de C320S et j'ai pensé que cela serait intéressant pour vous de savoir quelque chose sur sa version française ;o)

Gebruikersavatar
nielspbr
Mr Kockengen
Berichten: 13711
Lid geworden op: 02 mar 2009 17:50
Bezit: Een apenfamilie en een bamibal.
Locatie: Kockengen

Re: A French story

Bericht door nielspbr » 31 okt 2018 15:27

Same thing when the dutch come to Visé. French only and no dutch, english or german so I tend to speak with hand and feet ;)

(Learning french at school depends on the type of school)

But we love information.

carel
4T-MSB regular
Berichten: 497
Lid geworden op: 28 jan 2007 13:47
Bezit: ss50
c320s
Locatie: Utrecht

Re: A French story

Bericht door carel » 01 nov 2018 19:46

Bonjour Dominique, cherche sur ce lien ici, plus de chose aussi ton plaque. Aucun idee qeulle sont des couleurs mais t`accompagne un courrielle et demande la rouge.

No 8 est ton plaque. www.cmsnl.com/honda-c320s-c321-france-1 ... t/F18.html
h2o op ss50

Met een aanlopende voorrem ga je niet minder hard op de rollerbank.

Dominique
4T-MSB beginner
Berichten: 7
Lid geworden op: 19 okt 2018 11:24
Bezit: C320S

Re: A French story

Bericht door Dominique » 01 nov 2018 21:00

Bonsoir Carel
Merci pour l'information, malheureusement toutes les pièces sont visibles sur les dessins et avec un numéro de pièce, mais le plus grand nombre ne sont plus disponibles. C'est vrai sur ce site là et aussi sur tous les autres.
Ces dessins sont très utiles pour monter / démonter et rien de plus....

Dominique
4T-MSB beginner
Berichten: 7
Lid geworden op: 19 okt 2018 11:24
Bezit: C320S

Re: A French story

Bericht door Dominique » 10 nov 2018 23:48

Hello
Wat bevat de toolkit op uw C320S?
Heb je een foto?

Gebruikersavatar
wim V8
The 4T-MSB is my life!
Berichten: 1609
Lid geworden op: 30 aug 2013 17:43
Bezit: Super 100 '12 (daily driver)
Bitri 200 '57
C321 (sleeping project).
Novio '74 (sleeping project.)
PC50 '68. daily driver.

Re: A French story

Bericht door wim V8 » 11 nov 2018 09:45


Dominique
4T-MSB beginner
Berichten: 7
Lid geworden op: 19 okt 2018 11:24
Bezit: C320S

Re: A French story

Bericht door Dominique » 11 nov 2018 13:06

Ja dank u, deze tekening toont dezelfde gereedschappen als het eigenaarsboek / chauffeursboek.
Afbeelding


Ik heb een nieuwe kit voor DAX ST70 gekocht
Afbeelding

en ook voor 5 euro een oude trouse maar ik weet niet welke machine (?)
Afbeelding

Een vriend vond deze tools met een CF50 (Franse C320S) maar ik denk niet dat ze allemaal oud zijn.
Afbeelding


Als iemand een samenstelling van verschillende herkomstgereedschappen weet, ben ik zeker geïnteresseerd in het zien van een foto.

Gebruikersavatar
stoterstangen90
Vierkantofiel
Berichten: 4404
Lid geworden op: 16 jan 2007 22:17
Bezit: Morris Ital
Locatie: Zaagcity

Re: A French story

Bericht door stoterstangen90 » 12 nov 2018 07:28

cool.
Afbeelding

Afbeelding

Plaats reactie